Partagez | 
 

 Walter Mc'Gloire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Walter Mc'Gloire
Personnel médical
avatar

Messages : 98

Votre Perso
Groupe et métier: - Infirmier en Chef
Âge: - 29 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Walter Mc'Gloire    Jeu 8 Nov - 16:29


«FICHE DU PERSONNEL»



ÉTAT CIVIL

    ★ Nom :  Mc’Gloire
    ★ Prénom : Walter
    ★  Age : 29 ans



DOSSIER PROFESSIONNEL

    ★ Poste occupé :  Infirmier en Chef .
    ★ Engagé depuis : Tout juste 4 mois.
    ★ Notes sur l'employé : Employé modèle on pourrait dire ... Jamais de problème majeur. Il n'a jamais attiré l'attention sur lui et il a certainement des personnes dans cette prison qui ne le connaissent pas. Mais sinon, il vouvoie tout le monde, sauf les personnes qu'il trouve idiote.

    ★ État physique :
    'Brun à lunettes', Walter a le physique du médecin de base, presque un peu cliché, ou plutôt de l'infirmier. Il n'est pas très grand, l'homme fait sans conteste moins d'1m80. Il est même un peu efféminé sur les bords quand on le regarde de dos. En effet, sa nuque est fine, tout comme ses poignets, ses doigts et sa taille est plutôt marquée pour un homme. Ces détails lui donnent un certain charme qui ne passe pas très inaperçu dans cet univers de muscle virulent, de poil et testostérone. On ne sait pas vraiment d'où sort sa finesse étant donné qu'il est un américain, mais les traits de son visage sont plutôt délicats, sa mâchoire n'est que très peu marquée, son nez est long et de fin sourcil rehausse son regard vert.

    Il a même l'habitude de porter sa blouse de travail un poil trop grand, ce qui lui donne encore plus l'impression d'être une douce chose. Impression seulement, car tout ceci n'est qu'une illusion. Notre cher Walter sait très bien cacher son jeu. Il porte l'artifice de la blouse trop grande pour cacher un corps entrainé l'exercice de ses fonctions, Il n'est pas aussi gringalet qu'il en à l'air. En effet, son boulot d'infirmier n'ai qu'une façade. C'est un agent de police en infiltration, qui a déjà plusieurs années de travail derrière lui. Il reste toujours moins fort que certains gros bras d'ici, mais ne vous fier pas aux traits fin de son visage et de son corps, il a déjà expédié plusieurs de ses gabarits en prison alors qu'il était encore sur le terrain. Il n'a pas la force, mais plutôt la technique, ce qui peut en surprendre plus d'un. Il est petit, mais il a une musculature présente - bien que fine-, un cardio à toutes épreuves et un esprit vif qui lui permet de réagir vite.

    Autrement, il n'a aucun tatouage ni de piercing, puisqu'il n'aime que ce genre de fantaisie sur les autres. Il porte d'ailleurs, que des vêtements simples, aux couleurs basiques ou sombre comme le noir, le gris ou le bleu froncé. D'ailleurs, il est habitué à porter la cravate, qu'il met tous les jours, sous sa blouse blanche. Walter n'a ni bracelet, ni bague, mais porte parfois une montre à son poignet droit. Cependant, c'est seulement quand il desserre un peu son col de sa chemise que l'on peut apercevoir une chaine à son cou avec une croix pour pendentif. Ah et est-ce que vous l'avez déjà vu avec son uniforme ? Il a encore plus de charme qu'en infirmier ...
    Puis dernier petit détail, ses lunettes, elles sont factices. Il a une très bonne vue sans, ce qui fait de lui un bon tireur dans les forces de police. Tout ça, c'est juste pour être plus dans son rôle de rat d'hôpital. Et puis surtout, pour cacher son regard. Walter à la pupille tranchante, on ne peut pas le cacher, même avec une paire de hublot sur le nez, que ses yeux verts sont très francs. Toutes sortes d'expressions peuvent se lire dans ses iris, y compris celle ' tu m'ennuies profondément' ou ' si tu me touche, je vais te faire regretter toute ta vie d'avoir eu cette pensée là'.

    Enfin, quand on connait le métier qu'il fait et un peu de son histoire, on se demande comment Walter peut avoir un corps si frêle. Pourtant, ce n'est pas par manque de sport, loin de là. Le brun a eu des problèmes de croissances dans son enfance et son adolescence, rien de grave d'ailleurs, puisqu'il a une taille acceptable. Il est juste plus petit et plus faible qu'il ne le devrait.

    ★ État mental :

    Walter ? Walter est une sorte de toile de maitre. Il y a ce que l'on voit, il y a ce que l'on ressent en la voyant et il y a sa signification réelle... Il est particulièrement dur à décrire, car étant en infiltration, le caractère qu'il donne à son lui-infirmier, n'est pas sa vraie personnalité. Et même, sa façon d'aborder les gens varie en fonction le détenu qu'il a en face de lui. Le Walter infirmier se montre professionnel, il ne compte pas ses heures et passe beaucoup de temps à l'infirmerie à s'occuper des patients qui viennent. Il lui arrive parfois de passer auprès des cellules, voir si un détenu ne traînerait pas une blessure. Walter s'occupe de tout le monde, détenu ou gardien, personnel ou autre. Attentif, il se fiche des gangs et est une sorte d'armistice entre tout cela - du moins, il essaie. On le qualifie souvent comme quelqu'un de gentil et assez simple. C'est aussi quelqu'un de curieux, qui aime bien écouter les histoires qu'on raconte à l'intérieur de la prison et des rumeurs, sans pour autant qu'il en répande lui aussi. Comment fait-il pour survivre ici alors ? Et bien, il peut aussi se montrer ferme et un poil autoritaire. Il n'a pas peur d'un peu manipuler pour s'en sortir indemne. Voir complètement utiliser la ' force' et envoyer ses agresseurs dans les roses.

    Mais le flic qui se cache derrière l'infirmier est un peu différent. Il ne se laisse pas marcher sur les pieds et le comportement que les gros bras on a l'égard des plus faibles le révolte. C'est exactement le type d'homme qui mettra en danger sa vie pour aider ou sauver les plus faibles. Il est très à cheval sur les règles et les droits de tous. Walter sera le premier à se battre pour tout ceci et pour que la justice soit faite, ce qui peut le rendre très dangereux. On ne pense pas comme cela, mais il suffit de se pencher un peu sur sa situation pour le voir. C'est un flic, seul et sans arme, qui a été propulsé dans une prison texane, ou les gangs règnent. Il n'a pas de quoi se défendre, autre que son expérience au combat et il est entouré de type qui souhaite certainement sa peau si jamais ils éprennent qui il est. Certain appelle cela de l'inconscience, peut être de la folie, mais Walter est un homme fort qui n'a pas peur de la douleur et encore moins de la mort. Il foncera tête baissée pour ses idées, pour la justice et la sécurité de tous.
    Cependant, on s'arrête tout de suite, il n'est pas un héros. Walter est aussi frigide, doublé d'un esprit fermé. Il râle quand on met un pied à côté des règles et a tendance à menacer un peu trop quand il est de mauvaise humeur. Et on peut dire sans se cacher, qu'il est difficile à vivre. L'infiltré n'ayant ni famille et pas particulièrement d'amis, on peut être quasiment sûr, que s'il finit par mourir ici dans cette prison, personne ne le pleurera. On regrettera juste sa droiture et sa loyauté envers la veuve et l'orphelin et son portait rejoindra le mur de tous les flics morts dans l'exercice de ses fonctions.


BIOGRAPHIE


    Walter Mc'Gloire est un natif de San Francisco, sa mère s'occupait de la maison mais, était vendeuse dans une grande enseigne de magasin. Son père était et est toujours professeur d'histoire du pays, dans une université local. Il a toujours eu une vie plutôt paisible, ses parents étaient aimants. Ils n'avaient pas vraiment de problèmes financiers, étant une famille plutôt modeste. Le jeune Walter ne subissait pas de brimade à l'école, il n'était pas rejeté par ses camarades, mais il n'était pas non plus l'idole du campus. Il avait toujours eu une jeunesse tout à fait banale rythmé entre les études, et les joies de l'adolescence.
    Dès sa sortie du l'ycée, il savait qu'il voulait devenir infirmier. Il s'endetta un peu donc pour aller à son école médicale au vu des frais que cela pouvait couter. Puis il y resta trois ans où il apprit, ce qu'il y avait à savoir pour devenir infirmier. Puis, après avoir un peu lutter pour trouver du travail, c'est donc à 23 ans, il commença à travailler dans un des hôpitaux de sa ville.

    Mais comment un infirmier de San Francisco avait pu finir dans une prison du Texas? Et bien .. Ce n'était pas complètement par hasard. Le jeune homme s'était proposé à cela, trouvant la 'mission' intéressante, pas forcement agréable tous les jours, mais intéressante. Il soumis donc sa candidature à la personne qui s'occupait de tout ceci et il fut retenu en fonction de son expérience, de son bilan médical et psychologique. Voilà donc pourquoi à 29 ans, il atterrit à Saint-James, au petit poste qu'est le chef des infirmiers, qu'il exerce depuis plusieurs mois maintenant. Quant à sa vie privée ? Il voit bien quelqu'un à l'extérieur: une flic, et depuis quatre ans maintenant.

    Voici, la vie toute tissé de Walter Mc'Gloire, la couverture que Timothy Thompson à du se faire pour ne pas paraitre suspect. Mais surtout pour avoir quelques choses à dire, si jamais il en venait à raconter un peu sa vie lors d'une conversation, ou si quelqu'un venait à enquêter un peu sur lui. Toutes ses informations sont vérifiables et sous la responsabilité de son Adjudant-chef.

    Quant à lui, la vie de Timothy, c'est toute une histoire. Une autre histoire. Bien sûr, il y a quelques points communs avec celle de Walter. Il a bien vécu à San Francisco et vient bien d'une famille plutôt modeste, bref, il n'a pas eu de problème d'argent. Cependant, en dehors de ces deux détails, rien n'est vrai. Sa mère était une militaire, une Major du corps des Marines. Quand au père.. Et bien le père, Tim ne l'a jamais connu. Il doute même avoir eu un père un jour puisque sa mère ne lui en parlait jamais. C'était une femme très indépendante et très stricte, elle faisait passer son travail avant sa vie privée. C'est pour cela qu'elle n'a jamais voulu d'enfant. Et pourtant, elle en a eu un. Un seul: Timothy. Elle à eut le brun lors d'une permission sur un sol étranger, tout ce que l'on peut dire de lui, c'était que c'est un autre soldat américain.

    Sa mère, qui n'avait pas un poste aussi élevé à l'époque, fit tout de même attention à son fils et les quinze premières années de sa vie, elle pris donc la décision de travailler dans la communication des navires sur le sol américain, pour au moins pouvoir s'occuper de son enfant chaque jour. Timothy n'a pas eu une jeunesse à plaindre. Sa mère n'était pas souvent là, mais il avait toujours une nounou pour s'occuper de lui, jusqu'aux moins ses dix ans. Il allait à l'école du coin avec les enfants de son quartier. La seule chose que l'on pouvait vraiment critiquer sur son éducation, c'est que sa mère était comme lui maintenant, très a cheval avec les règles. Alors, dès que le jeune Tim désobéissait ou se montrait irrespectueux envers quelques choses, quelqu'un ou n'écoutait simplement pas ce qu'on lui dit. Il se récoltait une baffe. C'est donc un peu pour cela qu'il est aussi ... Réglementaire maintenant. Il a un peu été éduqué à la cravache. Pourtant, cela ne fait pas de lui un enfant battu, d'ailleurs il ne s'est jamais senti maltraité, ni délaissé. C'était juste très stricte.

    « Protège ton prochain ». « Sacrifie toi pour ton pays ». « Obéit aux lois ». « Aide les plus faibles et les personnes dans le besoin ».
    Timothy a été éduqué à par ses phrases là. On peut dire que c'est quelqu'un qui a été embrigadé depuis sa naissance sans vraiment avoir la possibilité de penser par lui-même. Déjà tout jeune, sa mère l'inscrivait à plusieurs clubs de sport, allant du football américain, à la boxe. Il se devait d'avoir une excellente forme physique pour rentrée dans l'armée en tant voulu. Sa mère l'avait décidé à sa place. Au début, il s'en fichait, il ne connaissait que cela, l'armée. Mais peu à peu, durant son adolescence, il comprit qu'il y avait pas seulement l'armée. Qu'il y avait d'autres métiers qui lui permettraient de servir son pays, sans pour autant finir dans les corps de marine, de terre ou d'air.

    Alors, oui, il a désobéit pour la première fois à sa mère et Timothy est devenu policier ! Ça été plus ou moins facile de convaincre sa génitrice et plus de toute façon, il s'était déjà inscrit à l'école de police. Et puis au fond, cela la rassurait un peu. Tim, même avec tout le sport qu'il a fait depuis son enfance, n'a jamais développé de musculature particulièrement distingué à cause d'un problème de croissance, plus jeune. Elle ne voulait pas vraiment qu'il soit mis à l'arrière à cause de cela, à l'armée.
    Bref, Timothy postula donc pour rentrée DEA, une police fédérale luttant contre le trafic de drogues. C'est à partir d'ici, que Tim commença plus ou moins à voyager. Il quitta San Francisco pour l'académie de la DEA en Virginie, où il passa quatre ans. Une fois tout juste sortie de cette école, Timothy en profita pour passer quelques examens et concours pour faire parti du SWAT et ainsi, ne pas être à l'écart s'il y avait des casses à faire.
    Son CV plutôt bien remplis, le brun parti donc avec un bon bagage, dans la vie active ou plutôt dans la chasse à la drogue. Pendant cinq ans, il enchaîna plusieurs missions sur le sol américain qui constituaient à démonter les marchés de stupéfiant. Et c'est avec ses missions là, qu'il entendit parler de certains gangs qui commençaient à se faire connaitre par les autorités. La plupart des chefs de ses gangs étaient en prison, cependant, cela n'empêcha pas les trafics de continuer. L'adjudant-chef de Timothy mis alors en place une mission à long terme, une mission qui consistait à infiltrer le pénitenciers où se trouvait la plupart de ses chefs pour récolter des informations sur leurs trafics. Le jeune brun, qui avait alors 28 ans, se proposa pour cette mission et évidemment il n'était pas le seul. Vint alors, plusieurs tests pour savoir quel agent serait le plus aptes pour cette mission. Le flic des stups dut alors passer plusieurs examens, dont un médical, un autre psychologique et un d'aptitude physique.
    Cependant, c'est le fait que Timothy n'est pas de famille- autre que sa mère- qui pencha la balance à son sujet. Son Adjudant-chef lui trouva alors une place en temps qu'infirmier.
    Il eut tout de même trois mois de formation intensive pour être un infirmier digne de ce nom et ne pas débarquer à l'infirmerie ne sachant rien.
    Il se présenta donc au bureau du Directeur Mayers comme policier spécialisé avec son chef pour lui parler de leur infiltration, et leur envie de stopper les trafiquants et étrangement, cela fut accepté. Le jour d'après, Timothy devenu Walter et il occupa son nouveau poste. Bien évidemment, sa mission est complètement confidentielle, même si quelques personnes étaient au courant de sa véritable identité, c'était mieux pour Tim qu'ils gardent sous silence se qu'ils savaient.
    Enfin, quelques mois étaient passés, mais Timothy ne semblait pas avoir de problème particulier, en effet les détenus avaient autre chose à faire que de le suspecter de quoique se soit et lui-même ne cherchait pas d'ennuis particuliers. Il ne savait pas vraiment s'il empêchait des coups à l'extérieur, mais au moins, il était en vie et c'était le principal pour continuer à bien sa mission.


DEA: Drug Enforcement Administration
SWAT: Special Weapons And Tactics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Walter Mc'Gloire    Sam 10 Nov - 17:04

Bienvenu à toi Walter.
Navré pour l'attente. Vu qu'aucun modérateur n'est passé, je m'occupe de toi directement.
Merci d'avance de ta patience et de ta compréhension, face à d'éventuelles modifications à venir.
Commençons.


ÉTAT CIVIL
★ Nom : Ok
★ Prénom : Ok
★ Age : Ok

DOSSIER PROFESSIONNEL
★ Poste occupé : Ok
★ Engagé depuis : Je sais que la durée figure sur la fiche du prédéf, chose à laquelle je n'avais pas percuté, mais 3 ans et demi pour une infiltration c'est gros. Si en trois ans , t'as rien trouvé, alors t'es pas doué du tout XD. Donc je préférerai que tu mettes 4 ou 6 mois, tu choisis. C'est déjà plus crédible.
★ Notes sur l'employé : Ok

★ État physique :
Une petite incohérence: Il est frêle et quelques lignes plus haut tu dis qu'il doit porter sa blouse ample pour cacher ses muscles. Il se dégonfle sur commande ? je veux le même modèle!

★ État mental : Ok

BIOGRAPHIE
Vie factice: - 21 ans pour le boulot dans un hopital. Déjà , c'est 3 ans pour infirmier, même aux USA et puis aucun hopital n'embauche des mineurs ( 21 ans aux USA)

Petit détail :
C'est stup et pas stub.
Et Adjudant et non Adjugent.

Mission confidentielle ou non , tu dois donner la vraie raison au directeur. Nous sommes en programme serré avec l'état et il ne nie pas que sa prison n'échappe peut être pas aux trafics éventuels qui y circulent. Ou bien, dis lui que tu viens enquêter sur les gangs et leurs complices sur le dehors. Une infiltration sur simples excuses de la condition humaine, qui s'étant sur 3 ans et demi , c'est trop. Au max , ça aurait duré 3 mois et il serait reparti. Et on aurait envoyé un inspecteur pénitencier, et non un flic des stup.


Voilà!
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Walter Mc'Gloire
Personnel médical
avatar

Messages : 98

Votre Perso
Groupe et métier: - Infirmier en Chef
Âge: - 29 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Re: Walter Mc'Gloire    Dim 11 Nov - 14:25

Bonjour, merci de l'accueil ^^

Je pense avoir corrigé et relu tout ce qu'il fallait, merci de m'avoir éclairé sur les choses à changer!

Bonne re-correction

______ _____ ____ ___ __ _
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Walter Mc'Gloire    Lun 12 Nov - 8:06

Tout est en ordre.
Tu es validé.
N'hésite pas à passer sur box pour faire connaissance avec les autres, nous restons à disposition pour tout autre question.
Pense à faire recenser ton avatar, faire ton dossier de demande de rp , et ton carnet de bord dans la partie "rumeurs".
Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Walter Mc'Gloire    

Revenir en haut Aller en bas
 

Walter Mc'Gloire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prison Saint James :: Administration. :: Présentations :: Présentations validées :: Membres du Personnel-