Partagez | 
 

 Ryan Dust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryan Dust
Détenu
avatar

Messages : 7
MATRICULE : DE-0070-SJ


Votre Perso
Groupe et métier: détenu
Âge: 25 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Ryan Dust   Lun 4 Mar - 13:43


«FICHE DETENU»



ÉTAT CIVIL

    ★ Nom : Dust
    ★ Prénom : Ryan
    ★ Age : 25 ans



CASIER JUDICIAIRE

    ★ Raison de l'incarcération : Matricide
    ★ Durée de la peine : 8 ans
    ★ Incarcéré depuis : deux jours
    ★ Antécédents judiciaires : Aucun
    ★ Appartenance à un réseau : Non.
    ★ Troubles notoires depuis le début de l’incarcération : Rien de particulier



DOSSIER MÉDICAL

    ★ État physique :
    Ryan est le genre d’homme qui attire l’attention malgré lui, disons-le, il n’est pas dégueulasse à regarder. Il a une carrure plutôt appréciable, un bon mètre quatre-vingt, un peu plus de soixante-quinze kilos. Plutôt musclé, dû à sa pratique sportive passée, même s’il a tout de même bien perdu depuis. Son corps possède quelques petites particularités, comme une petite tâche de naissance plus clair sur l’omoplate droite, ainsi qu’un tatouage, un fer à cheval sur l’intérieur du poignet gauche. Porte chance ? Peut-être, le jour où il l’a fait faire par un ami, il était trop beurré pour se souvenir de quoique ce soit. Vive l’adolescence. Il garde aussi une petite cicatrice de son opération de l’appendicite.
    De visage, le jeune homme n’a rien de spécialement exceptionnel, si ce n’est une forme assez anguleuse et un nez légèrement relevé. Des cheveux épais noirs, assez courts, qui lui tombent dans la nuque et toujours en bataille, les coiffer est un vrai calvaire, des yeux azur toujours brillant et un sourire apaisé toujours sur les lèvres, Ryan a ce qu’on pourrait appeler un visage chaleureux. A vrai dire, il ressemble à s’y méprendre à son père, même regard, même physique, même gueule en vrac quand ils ont peu dormi.
    Pour ce qui est des petits désagréments, Ryan est plutôt en forme, il souffre juste de quelques problèmes de genou, depuis sa rupture des ligaments… c’est beau le sport tien. Parfois cela devient assez douloureux, mais la plupart du temps il ne ressent aucune gêne.



    ★ État mental :
    Ryan est parfaitement stable mentalement, enfin, c’est ce qu’on disait de lui par le passé. Depuis ce meurtre il est totalement soulagé du le poids qu’il pouvait porter. Pèse à présent le poids de sa connerie sur le dos. Il est vraiment dégouté de se retrouver en prison, non pas qu’il regrette son geste, au contraire, il pense avoir agi pour sauver une vie, mais de la façon débile dont ça s’est déroulé, il aurait eu mille autres façons de s’y prendre, mais il a agi comme un con. Dans tous les cas, si quelqu’un lui posait la question, il désignerait comme coupable l’incapacité de cet Etat. Son incapacité à bouger son cul pour les cas de détresses.
    Il en a gros concernant son geste, qui va juste lui couter de jolies années de prisons alors qu’il estime ne pas les mériter, après tout, c’était presque un geste héroïque. Lui qui a subi pendant tant d’années d’invraisemblables souffrances psychologiques, face à l’indifférence totale de toutes les administrations, ce n’était que le geste désespéré d’un fils n’ayant jamais connu l’amour maternel. Ouais, c’était un truc comme ça qu’à sortit son avocate… elle était douée quand même celle-là, Ryan lui-même ne se serait jamais douté de la force dénonciatrice de son geste… m’enfin, vu le prix que lui avait couté la dame, autant qu’elle soit efficace.
    Au final, le jeune homme est complètement blasé de son séjour forcé, se demandant toujours comment il en est arrivé là. S’il en avait la possibilité, il déprimerait dans son coin et se plaindrait sur son existence, malheureusement, une prison n’est peut-être pas vraiment le meilleur lieu pour se montrer frêle ou déprimé. En même temps, à part ce qu’on en entend à la télévision, il n’en connait rien. Ce n’est pas vraiment son milieu, pas du tout même, il n’a plus qu’à compter sur sa capacité à prendre sur lui, et à ne surtout fouiner dans les affaires des autres. Ouais, du peu qu’il connait de ce genre milieu, Ryan aura au moins noté qu’il vaut mieux se faire discret et ne pas avoir l’air d’une lavette… pour ce qui est d’avoir l’air fébrile, il est assez tranquille, se faire discret c’est plus compliqué, il a tendance à gueuler plus que rire… ouais, quand il s’est trouvé un bon pote, le jeune brun devient assez exubérant. Quoiqu’il l’est toujours en somme, mais reste à espérer qu’il se la ferme… parfois son attitude assez loufoque a tendance à faire mauvaise impression sur les gens peu sensibles à sa gueule de parfait Ken et sa bonne humeur. Enfin… pour l’instant il compte plus sur son physique que sur son moral, l’idée de fêter ses huit prochains anniversaires entre les barreaux lui donne l’air un peu maussade… étonnant, non ?
    Pour le moment, tout ce qu’il espère c’est de ne pas se retrouver coincé avec un gros caïd… non, vraiment… Ryan a peut-être une carrure satisfaisante mais de là à savoir se battre… certainement pas. Pour ce qui est d’en imposer aux autres, c’est encore pire, il n’a jamais menacé personne, et l’idée ne lui est même jamais venu à l’esprit. Ce qui pourrait un peu le sauver serait encore de se trouver un pote qui connaitrait un minimum l’endroit, histoire d’avoir de quoi se sauver la mise. Bah oui, il n’est pas non plus habitué au confort minimum. Il peut survivre à quelques soirées dans des lieux douteux mais rester plusieurs années comme ça, ça lui ferait mal quand même. Le plus gros problème serait surement le manque de café, il en avalait par litres habituellement… les clopes aussi… ça risquait de devenir difficile de s’en procurer suffisamment. Sans compter que les contacts chaleureux risquaient de se faire rares. Même un chat lui aurait suffi, mais les chatons en prison, il n’en avait jamais entendu parler. Bon, au moins il pouvait toujours espérer ne pas finir en manque complet de cul… la bisexualité ça a du bon parfois. Bon, ça n’avait pas la grâce ou le charme d’une femme, mais les hommes aussi avaient leurs atouts… mouais… certains en tous cas.


BIOGRAPHIE

    Un père blasé, très blasé, une alcoolique, et ça fait un gosse. C’est simple quand même la reproduction humaine, non ?
    Enfant unique, et heureusement, Ryan grandit paisiblement, enfin, à peu près. Des potes avec qui il jouait après les cours, des notes assez bonnes, ce qui lui filait une bonne réputation auprès de ses profs, des amourettes de gosse qui ne durent pas, en somme, juste une vie de gamin sans rien de bien spécial. Soit, son père n’avait pas vraiment eu l’air de vouloir d’un gosse, alors le rejeton n’était pas coucouné comme un prince, mais c’était sans doute mieux ainsi. En prime, son père, Richard, ne le couvrant pas d’affection, il ne se permettait pas de lui imposer des règles précises. Et vous savez ce que ça donne un gosse à qui on n’impose pas de règle et à qui on permet de faire des conneries dont il doit assumer les conséquences ? Au grand damne des psy… un gamin tout à fait normal.
    Seul point noir pouvant ternir le tableau, l’espèce de larve alcoolique qui lui bouffait le moral. C’était un festival, chaque soir en rentrant de l’école, une nouvelle surprise haute en couleurs et odeurs. Vas-y qu’il la retrouve à poil sur le sol bavant dans sa pisse, et voilà que le lendemain il doit nettoyer de la gerbe à la pelle, et puisqu’on aime les emmerdes, c’est parti pour une télé écrasée au sol et bonne à jeter parce qu’elle ne savait pas où se rattraper. Putain, ça ne s’arrêtait jamais, et même lorsqu’on la trainait jusque dans la chambre et fermait la porte pour avoir la paix, elle se mettait à gueuler des trucs incompréhensibles en étant torché… sérieux, rentrer chez lui était pour Ryan la pire des punitions. Il avait fini par prendre l’habitude de rentrer aussi tard que possible le soir, mais mettait tout de même un point d’honneur à être autant que possible présent pour les repas avec son père. Après tout, lui aussi souffrait de la situation, ce serait injuste que Ryan puisse s’échapper et fuir la maison mais laisser son père tout seul dans la merde. Ces deux-là ne communiquaient pas beaucoup, toujours à bout de nerfs dès qu’ils étaient chez eux, on se demande à cause de qui, mais ils s’adoraient quand même. En d’autres circonstances ils auraient sans doute eu une relation extrêmement fusionnel et belle à voir… mais les choses étaient ce qu’elles étaient, et leurs échanges étaient peu constructifs.
    Toujours est-il que le gosse était déjà devenu adolescent. Ah, cette splendide tranche de vie, où rien n’a d’importance, tout est magnifique… enfin… faut pas exagérer. Il était toujours forcé de trainer ce boulet d’ivrogne, mais heureusement, ça ne composait pas le plus clair de son temps. Un peu trop occupé à picoler entre deux cours de maths ou à faire le con pour amuser la galerie pour vouloir foutre son nez dans les bouquins, Ryan perdit un peu de sa place de gentil premier de la classe. En même temps, il s’en foutait, personne n’était là pour l’engueuler quand il se tapait des boites. Alors il fit comme n’importe quel adolescent normalement constitué… il en profitait au maximum. Il pouvait se le permettre étant donné qu’il était bien classé dans l’équipe de foot américain. Les écoles sont toujours fières de présenter des sportifs talentueux, ça aurait été dommage de perdre un receveur prometteur. Pourtant le petit étudiant mis rapidement fin à tous rêves de gloire avant même de pouvoir les espérer, il se blessa comme un con, rupture des ligaments. Bon, opération, rééducation, immobilité forcée pendant plusieurs semaines… c’était déjà pas très bon pour sa côte mais les douleurs qui restèrent n’étaient pas terribles non plus. Il préféra arrêter, s’il forçait sur sa jambe il en avait mal pendant les deux jours qui suivaient… autant dire qu’avec le planning des entraînements, c’était vite un calvaire. Il ne tenu pas un mois. Obligé de se remettre à étudier histoire de ne pas avoir les profs sur le dos. En fin de compte ça ne l’a tout de même pas empêché d’avoir une vie d’étudiant normal, les soirées alcoolisées, les réveils brumeux à poil dans le lit d’un inconnu…
    Ouaip, il s’amusait bien le petit Ryan, bon, dès qu’il rentrait il avait envie de se tirer une balle, mais à force, on finit par se persuader qu’on s’endurcit voir même qu’on s’en fout… même si au fond sa haine pour ce truc infâme grandissait toujours. Il en avait sa claque de se faire péter sa bonne humeur en plein vol dès qu’il arrivait devant chez lui.
    Reste qu’une fois diplômé il eut l’air bien con, certes il avait fini par retrouver des notes assez correctes, était bien apprécié… mais il fallait peut-être aussi qu’il se trouve un boulot. C’était bien beau de profiter de la vie, mais si ça suffisait à trouver un toit, ça se saurait. Aucune idée sur son potentiel avenir professionnel, pas d’ambition spécifique, pas de vocation, au final une faculté de lettres modernes, ça passait toujours bien sur un CV. Au final il se faisait quand même bien chier, ça ne l’intéressait pas vraiment. Il finit par se rediriger vers l’informatique, histoire de voir ce que ça donnait, bon, c’était toujours un peu mieux. Il finit par abandonner l’idée de trouver un métier intéressant. Un diplôme d’état de lettres modernes en poche, une formation en informatique… bon, il fallait faire avec, il finit par devenir webdesigner… c’était toujours mieux que rien. Il restait pourtant coincé chez lui, et cette fois, pour toute la journée, avec cette vieille merde à côté. Il lui fallait vraiment trouver autre chose, et vite, n’importe quoi temps qu’il pouvait trouver un appartement, loin, très loin de cette foutue baraque.
    Pourtant son père le retenait. Il ne pouvait décemment pas le laisser comme ça, seul face à cette ordure. Richard et Ryan ne communiquait pas bien plus mais leur relation restait ce qu’elle était, malgré tout ils s’adoraient, et le jeune homme refusait de le laisser prendre seul tout la responsabilité. Pourtant, il n’y avait aucune solution… depuis le temps ils avaient tout essayé… aucun établissement n’acceptait de l’interner de force sauf s’ils acceptaient de se payer du privé bien au-dessus de leurs moyens… s’ils divorçaient ils perdraient tout… Ryan avait beau se foutre la tête en quatre, rien ne lui venait.
    Un jour en rentrant, il ne put se contenir. Elle était encore là, étalée par terre, se bavant dessus. Il lui foutu un coup de pied dans les côtes, serrant les poings, lui gueulant d’aller se coucher. Il n’eut aucune réponse, si ce n’était un ronflement hideux. Putain, il en pouvait plus. Il se mit à hurler, ne se contrôlant plus, merde, il avait eu le droit à se spectacle depuis sa naissance, il était temps que ça cesse. Il l’attrapa, jetant sa tête violemment contre un mur, elle se plaignait, comme toujours, encore et toujours. C’est tout ce qu’elle savait faire, boire et se plaindre. Il recommença, au comble de la rage. Il n’en pouvait plus. Il avait l’impression d’avoir passé sa vie dans ce cauchemar immonde. Il la frappa de nombreuses fois, gueulant comme il ne le ferait sans doute plus.
    Lorsque son père rentra, Ryan avait pris une douche. Il était dans le fauteuil de l’entrée, osant à peine un regard vers son paternel avant de reposer son regard au sol. Merde… il venait de foutre sa vie en l’air. Il n’avait pas encore réalisé… il ne savait même pas s’il devait se sentir soulagé d’avoir mis fin à ce calvaire ou accablé devant ce qui l’attendait. Son père revint… il savait à présent, il s’installa en face de son fils en silence. L’atmosphère n’avait jamais été aussi lourde dans cette maison. Ils n’osaient pas se regarder, les minutes passaient, elles étaient affreusement longues. Richard se leva et appela la police… cette fois, Ryan avait vraiment envie de chialer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Lewis
Assistant/secrétaire du directeur
avatar

Messages : 268

Votre Perso
Groupe et métier: Secrétaire du Directeur de la prison.
Âge: 27 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Re: Ryan Dust   Lun 4 Mar - 16:11

Tout d'abord, bienvenue à toi.
Je vais modérer ta fiche et lorsque ce sera ok, un admin passera et pourra te valider.


«FICHE DETENU»



ÉTAT CIVIL

    ★ Nom : Ok.
    ★ Prénom : Ok.
    ★ Age : Ok.


CASIER JUDICIAIRE

    ★ Raison de l'incarcération : Ok.
    ★ Durée de la peine : Ok.
    ★ Incarcéré depuis : Ok.
    ★ Antécédents judiciaires : Ok.
    ★ Appartenance à un réseau : Ok.
    ★ Troubles notoires depuis le début de l’incarcération : Ok.


DOSSIER MÉDICAL

    ★ État physique :
    C'est une très belle description, mais malheureusement le personnage de ton avatar est déjà pris par un autre membre du forum.
    Tu peux voir Ici les avatars qui sont déjà pris.

    ★ État mental :
    Ok.

BIOGRAPHIE

    Ok.



Hormis pour l'avatar, je ne vois rien à dire,
d'ailleurs, très belle fiche, et personnage intéressant.

______ _____ ____ ___ __ _
I am the left brain.
I am a scientist. A mathematician. I love the familiar, I categorize. I am accurate. Linear. Analytical. Strategic. I am practical. Always in control. A master of words and language.
Realistic. I calculate ecuations and play with numbers.
I am order. I am logic.
I know exactly who I am.
Fan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Dust
Détenu
avatar

Messages : 7
MATRICULE : DE-0070-SJ


Votre Perso
Groupe et métier: détenu
Âge: 25 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Re: Ryan Dust   Lun 4 Mar - 16:44

Arf, je n'avais pas pensé à regarder les avatars occupés.

Donc, image changé, description adaptée. Je pense que ça devrait aller.

Merci ^^, je pensais qu'il risquait d'être assez ennuyant comme personnage, il n'a rien de vraiment spécial, c'est juste un type normal en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur Mayers
PNJ
Fondo-Admin
avatar

Messages : 537

Votre Perso
Groupe et métier: Directeur de la Prison
Âge: 37 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Re: Ryan Dust   Mar 5 Mar - 8:54

Bonjour !

Okay, tout est bon, tu es validé =)
Pour la suite, pense à faire recenser ton avatar, créer ton carnet dans la partie rumeur et faire ton dossier rp.

Bon jeu !

______ _____ ____ ___ __ _

En cas de question ou problème, merci d'utiliser la Boîte à MP du Staff : ► Click ◄

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ryan Dust   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ryan Dust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prison Saint James :: Administration. :: Présentations :: Présentations validées :: Détenus Neutres-