Partagez | 
 

 Sam Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Collins
Détenu
avatar

Messages : 33
MATRICULE : DE-0007-SJ


Votre Perso
Groupe et métier: Détenu
Âge: 28 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Sam Collins   Lun 5 Mar - 19:49


«FICHE DETENU»



ÉTAT CIVIL

    ★ Nom : Collins
    ★ Prénom : Officiellement Samaël. Officieusement Samuel. Il se fait toujours appeler Sam.
    ★ Age : 28 ans.



CASIER JUDICIAIRE

    ★ Raison de l'incarcération : Prostitution et arnaques.
    ★ Durée de la peine : 4 ans.
    ★ Incarcéré depuis : Vient d’arriver.
    ★ Antécédents judiciaires : Petits délits sans gravité. Arrêté plusieurs fois sans suite pour détention de drogue, vol, et prostitution.
    ★ Appartenance à un réseau : Non. Mais il lui est déjà arrivé d’avoir affaire à certains gangs.
    ★ Troubles notoires depuis le début de l’incarcération : Il semble distant et solitaire.



DOSSIER MÉDICAL

    ★ État physique :
    Sam est un homme bien bâti d’un mètre soixante-dix-huit. Son corps, il l’a toujours utilisé, parfois malmené, rarement aimé, souvent apprécié. Il commence à se vendre par hasard sans statut officiel à vingt ans à la suite d’une rencontre dans un club. Il ne s’attendait qu’à une conquête d’un soir, or, son amant lui permit de pouvoir intégrer un club plus fermé qui lui garantissait l’accès à de nombreux avantages divers et variés. (Drogues, alcool gratuit, pourboires.) C’est alors qu’il commença à se détester, mais pourtant il continua sa petite activité, allant de plus en plus loin pour son confort personnel, pour de petits avantages, jusqu’à devenir une pute de luxe comme on dit.
    Il eut pas mal de succès, il faut dire qu’il a beaucoup de charme. De grands yeux d’un bleu perçant qu’on remarque tout de suite, des cheveux bruns ondulés, un joli sourire en coin quand il est obligé pour le boulot, une belle gueule en somme. Doublé d’un très beau corps qu’il entretient. Finalement il commença à se faire payer de petites fortunes pour la profession, et se mit à baigner dans pas mal de magouilles. D’où les légères cernes qu’il aborde sous les yeux, lui donnant un petit côté blasé. On le voit le plus souvent une cigarette à la bouche.
    Il s'est fait tatoué à vingt trois ans, pour illustrer sa nouvelle profession, un code barre stylisé dans le cou. Caché par ses cheveux mis long, ceux qui le découvrent sont généralement ceux qui ont payé le prix pour.

    ★ État mental :
    Sam est un type difficile à cerner. Souvent peu aimable et en ayant conscience, il sait d’avance qu’il aura des ennuis en prison. C’est pour cela qu’il a prit la décision de rester seul, il était capable de survivre trois ans sans relation. Mais pas sans cul. Habitué à rythme régulier et aimant son travail il ne va certainement pas se passer de prendre du bon temps avec les autres détendus, voir avec les gardiens. Il essaiera surement d’y trouver un quelconque avantage, à moins qu’il ne le trouve simplement attirant. Même si cela pourrait étonner il n’aime pas son corps, c’est le prix à payer pour exercer ce métier. Il a conscience de sa beauté, mais se dégoûte. Il a tendance à préférer la solitude, et maintenant il évite tous ceux qui pourrait lui éviter des ennuis. Il va là où se trouve l’avantage, il serait donc très bien capable d’aider le mafieux de la prison…Comme le directeur.


BIOGRAPHIE

    Peu importe son enfance, sa jeunesse, avant ses vingt ans il n’y a rien qui puisse aider à comprendre la raison de sa présence entre ses murs. Même le fait qu’il fut renié par son père et que part la suite il renia lui-même en quelque sorte sa propre mère.
    Il débarqua en ville à vingt ans, seul et sans un sou. Il chercha des petits boulots et jongla avec les factures pendant quelques mois. Il n’eut pas la vie facile. Finalement, il rencontra une bande de garçons plutôt douteux, de petites frappes si on veut, et les suivis sans trop savoir pourquoi dans toute sorte de plans. Jusqu’à le fameux soir où, pensant avoir un coup d’un soir, il découvrit sa vocation. Pourquoi trimer comme un dingue alors qu’on peut avoir tout ce dont on rêve si facilement ? C’est ce qu’il se dit le lendemain quand son amant lui proposa de lui ouvrir les portes d’un club de luxe.
    Il continua ainsi, d’abord pour quelques petits avantages, puis pour de l’argent. De plus en plus d’argent. Il allait au plus offrant sans pudeur, s’autorisant parfois quelques conquêtes désirées. Plus il possédait et pire était son désir du plus. Il continua ainsi une vie marquée par le sexe, l’argent, la drogue et plus les années passaient plus il s’éloignait de la vie réelle. Il vivait dans ce monde, dans leur monde. Celui des gangs. C’est ainsi que les ennuis commencèrent. Même si il n’en avait pas conscience à l’époque.
    Il finit par comprendre que finalement, escroquer des gens c’était le pied. Il couchait, le client pensait que sa domination sur lui était acquise, et finalement c’était lui se faisait baisé lorsqu’il divulguait sur l’oreiller des renseignements ou son code de carte bleu. C’était sa façon de supporter son métier, de les baiser en retours moralement comme ils l’avaient baisé physiquement. Ainsi il acquit un certain bien être.
    C’est sa rencontre avec un mafieux X qui le mena dans cette prison. Il était très haut placé, c’était la première fois qu’il obtenait les faveurs d’un homme aussi riche et haut gradé. Il dut se sentir flatté car il enfreint sa propre loi : jamais deux fois le même client. Et lorsqu’il l’embaucha pour quelques mois il ne dit pas non. Au fil de ces mois cet homme se montrait de plus en plus étrange, de plus en plus exclusif, jaloux, et finit par être violent lorsqu’il vit Sam discuter avec un des hommes de main. Le jeune homme lui rappela sa position : il le paie, il le baise, point. Fou de rage, il lui pausa un ultimatum. Qu’il franchit, il lui rendit l’argent payé d’avance et partit le soir même. Le lendemain on frappait à sa porte pour l’arrêter pour tous les délits étouffés au cours de ses dernières années. Il payait pour la jalousie de ce con, et il le lui ferait payer. Ce con qui avait préféré le voir en tôle plutôt qu’avec d’autres hommes. Le pire scenario pour un type comme lui.
    Maintenant il fallait faire avec. Les gardiens, le dirlo, les mafieux, il savait manier. Avec un métier comme le sien et autant d’ancienneté, il pouvait se vanter de savoir comment gérer les hommes. Même s’il avait de sérieux doute : les hommes étaient ils les même en prison ? Il avait pour idée de ne pas se faire remarquer, et de faire ses années sans embuches. Si possible, trouver des gars pour l’aider à se venger aussi. Mais avec sa réputation de pute de la mafia comme ils disaient, qui pourrait prédire ce qu'il allait devenir?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sam Collins   Lun 5 Mar - 20:08

Welcome Sammy o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sam Collins   Lun 5 Mar - 22:29

Bienvenue à toi.

Aucun problème dans ta fiche , je te valide . amuse toi bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sam Collins   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sam Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prison Saint James :: Administration. :: Présentations :: Présentations validées :: Détenus Neutres-